La PEEP de St Maur demande l'aménagement des rythmes scolaires

Publié le par Ecole elementaire Marinville

En 2004-2005 la PEEP primaire de St Maur a relancé le débat sur l'aménagement des rythmes scolaires.

Ainsi la PEEP a lancé une consultation auprès de ses candidats dans l'ensemble des écoles maternelles et élémentaires de la ville.

Les parents ont eu à se prononcer, par ordre de préférence, sur 2 des 5 alternatives suivantes :
1- statut quo : maintien de la semaine de 5 jours, avec les samedi travaillés ;
2- passage à la semaine de 5 jours en remplaçant le samedi travaillé par le mercredi travaillé ;
3- passage à la semaine de 6 jours, en travaillant les mercredi et samedi matin ;
4- passage à la semaine de 4 jours 1 semaine sur 2 ;
5- passage à la semaine de 4 jours.

Les parents ont plébiscité le passage à la semaine de 4 jours.
En second lieu les parents se sont prononcés pour le compromis consistant à passer à une semaine de 4 jours alternée avec une semaine de 5 jours, comme cela fonctionne aujourd'hui dans les villes de Joinville et Paris.

Au cours d'une nouvelle réunion de la PEEP primaire de St Maur, il a été décidé à la majorité que les élus s'engageraient à soutenir le projet plébiscité.

C'est pourquoi, dans l'hypothèse d'un prochain Conseil d'école qui aborderait la question de l'aménagement des rythmes scolaires et après avoir pris connaissance du texte proposé, les élus PEEP voteraient solidairement pour le projet d'aménagement des rythmes scolaires.


Stéphane Cavaillès, tête de liste de la PEEP à l'école élémentaire Marinville, vice-président de la PEEP élementaire de St Maur.

Commenter cet article